Permis du meilleur covoitureur WayzUp
Covoiturer au quotidien

5 infractions routières trop souvent oubliées !

Cette semaine nous invitons Permis à Points qui nous présente les 5 infractions routières dont on connait mal les sanctions. Il vous donne également les conseils utiles pour les éviter. Ainsi prévenu, nous pourrons bientôt vous décerner le permis du meilleur covoitureur !

1. Avoir plus d’un rétroviseur cassé

Les rétroviseurs, une option ? Pas si vous voulez rouler en toute sécurité et éviter l’infraction ! Le Code de la Route vous oblige en effet à avoir un rétroviseur gauche et un rétroviseur intérieur en bon état. Le rétroviseur droit est quant à lui obligatoire en cas de rétroviseur intérieur inutilisable.

En somme, toute absence d’un miroir rétroviseur obligatoire (ou en mauvais état) peut mener à une conduite dangereuse car les rétroviseurs sont indispensables pour pouvoir observer ce qui se passe autour de vous. C’est aussi une infraction qui vous coûtera 68 euros en amende forfaitaire, et jusqu’à 450 euros dans le pire des cas.

2. Sortir sans son gilet jaune

Avoir un gilet jaune à portée de main dans sa voitureLe gilet jaune n’est pas un accessoire ! En effet, en cas d’accident ou d’immobilisation de votre véhicule pour une quelconque raison, vous devez impérativement porter votre gilet jaune avant de sortir de votre véhicule. Vous devez également avoir votre triangle de pré-signalisation afin de prévenir tout risque d’accident. Il est donc essentiel de bien garder ces éléments à portée de main et de ne pas les reléguer au fond de votre coffre (ou pire, chez vous, dans le garage).

Si jamais vous l’oubliez, vous devrez payer une amende forfaitaire de 135 euros. Et comme le dit Karl Lagerfeld : « C’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie. » !

3. S’en tenir coûte que coûte aux priorités

Le respect de la priorité, c’est très bien, mais ça n’est pas une règle absolue.

Ainsi, sur une bretelle d’autoroute, le conducteur qui s’engage via la voie d’insertion n’a pas la priorité mais les autres conducteurs sont tenus de faciliter son entrée. En cas de non-respect de cette priorité, la sanction est fixée à un retrait de 4 points et à une amende forfaitaire de 135 euros.

Concernant les piétons, le conducteur est tenu de laisser la priorité au piéton déjà « engagé » sur la route (ou « chaussée »), même si celui-ci est en faute (traversée de la route au feu rouge par exemple). Le piéton étant considéré comme le plus « vulnérable », le conducteur est en effet toujours censé anticiper une mise en danger. En cas de non-respect de la priorité au piéton, il lui en coûtera un retrait de 4 points, une amende forfaitaire de 135 euros, voire une suspension du permis.

4. Rouler avec des pneus en fin de vie

Si la dangerosité de rouler avec des pneus usés par temps de pluie est connue, il y a d’autres dangers à rouler avec des pneus lisses : un risque accru de crevaison ou encore un manque d’adhérence et une distance plus longue pour freiner.

Pour savoir si vos pneus sont encore en bon état, c’est simple : vérifiez les témoins d’usure ! Si la sculpture des pneus est tellement lissée qu’elle est arrivée au même niveau que les témoins d’usure, il est temps d’en changer, au risque de payer une amende forfaitaire de 135 euros. Un petit mode d’emploi pour vérifier l’usure de vos pneus, ça vous dit ? Nous vous invitons à aller voir du côté de Norauto : « Comment vérifier le niveau d’usure du pneumatique ? ».

5. Prendre le stop pour un « cédez le passage »

« Stop », n’est-ce-pas le panneau le plus simple à comprendre de tout le Code de la Route (ou presque) ? Le panneau « STOP » implique en effet un arrêt total de votre véhicule et cela signifie donc qu’un simple ralentissement équivaut à un non-respect du code de la route ! Résultat si vous ne respectez pas le stop : un retrait de 4 points sur le permis et une amende forfaitaire de 135 euros (mais vous risquez aussi la suspension de permis).

Bien sûr, ce n’est qu’une liste non exhaustive, mais en retenant (et en appliquant) ces conseils, vous pouvez être (presque) sûr(e) de réduire vos risques de faire partie de la liste des nombreux conducteurs qui oublient ces infractions. Si vous souhaitez en savoir plus, jetez un œil à l’ensemble des infractions au Code de la Route, une piqûre de rappel ne fait jamais de mal.

Discussion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s